le regard de culpabilité

Voilà un phénomène qui se répand de plus en plus sur Facebook : filmer son chien après qu’il ait fait une bêtise, on le gronde et il fait sa tête de « coupable » et souvent la personne insiste sur la bêtise pour que le chien soit « encore plus mignon ». Au début, encore naïve, je m’attendrissais devant ce type de vidéos. Mais dès qu’on regarde de plus près on se rend vite compte que c’est tout sauf mignon… D’ailleurs, de plus en plus d’articles, même dans des journaux non spécialisés dans le chien, publient des articles sur ce sujet. La remise en question est toujours difficile mais j’espère qu’à la fin de cet article, les réticents comprendront mieux 😉

[Dans cet article j’emploierai le mot « bêtise » même si je ne l’aime pas, ce n’est pas l’article pour polémiquer sur ce terme]

En écrivant cet article, je me suis rendue compte que le phénomène était plus répandu que ce que je pensais, il y a même des sites spécialisés dans le « dog shaming ». Cela va de la simple photo où on met une pancarte autour de la tête du chien avec sa bêtise à la vidéo de 5 minutes où l’humain insiste et le chien est à la limite d’exploser.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une des vidéos les plus connues et qui me fait le plus mal au coeur :

⇒⇒ Je parlerais donc de deux problèmes majeurs que me posent ce genre de vidéos : est-ce que ce comportement est le reflet de la culpabilité chez le chien ? et qu’est-ce que le chien exprime avec ce type de comportement ?

Est-ce que mon chien fait cette tête parce qu’il sait qu’il a fait une bêtise ?

Beaucoup de gens disent « je sais quand mon chien a fait une bêtise », il est conscient qu’il a fait une bêtise du coup il fait sa tête de coupable. Oui mais non, ça c’est clairement de l’anthropomorphisme (= tendance à attribuer les sentiments, les passions, les actes, et les traits de l’homme à ce qui n’est pas homme) ! Effectivement, les humains et surtout les petits enfants quand ils savent qu’ils ont fait une bêtise adoptent un comportement particulier dans le but de ne pas rompre la relation sociale, c’est déjà une forme d’excuse où il font une tête mignonne. MAIS je ne le répéterais jamais assez : nous ne sommes pas des chiens et les chiens ne sont pas des humains.

Il n’y a pas de consensus scientifique sur ce regard de culpabilité mais la plupart des recherches convergent sur le fait que la culpabilité est une émotion trop complexe pour le chien.

Mais alors pourquoi voit-on ce fameux regard de culpabilité ?

Je vous cite quelques études très intéressantes faîtes sur ce sujet. Elles ne visent pas à savoir si la culpabilité existe chez le chien mais si ce regard s’applique uniquement quand le chien a fait une bêtise ou s’il le fait même quand il n’a rien fait. En effet, ce regard serait le regard de la culpabilité s’il faisait suite à une transgression consciente..

« En 1977, Vollmer a publié une estimation de la « culpabilité » à partir de données récoltées chez une chienne appelée Nicki. Vollmer a demandé au propriétaire de Nicki de déchiqueter du papier, bêtise classique de la chienne, puis de la laisser seule avec le papier mis en lambeaux et de revenir plus tard pour enregistrer les comportements de son compagnon. Si le comportement de la chienne était motivé par la culpabilité ou la connaissance d’une bêtise, elle ne devrait pas paraître coupable puisqu’elle n’a pas commis de faute. Mais en réalité, Nicki, affichait un comportement « coupable » alors qu’elle n’avait pas déchiqueté le papier. D’après son propriétaire, « c’était comme si la chienne avait elle-même déchirer le papier » (Vollmer, 1977). Les résultats suggèrent que le comportement de « culpabilité » est une réponse conditionnée provoquée par la présence du maître et que le stimulus signalé pour lequel la chienne a déjà été grondée, n’est pas provoqué pas un sentiment interne de « j’ai fait quelque chose de mal » –  Julie Hecht, éthologue pour AVA

Alors que les propriétaires de chiens affirment que le comportement de salutation de leurs chiens après avoir commis un méfait indique la culpabilité des chiens, les preuves expérimentales actuelles suggèrent que les chiens montrent ces comportements de «coup d’œil coupable» en réponse à leurs propriétaires. Étant donné que les comportements de «coup d’œil coupable» sont montrés aussi en l’absence d’être réprimandé, nous avons examiné si les actions des chiens ou la preuve d’un méfait pourraient servir d’indices déclencheurs. Nous avons manipulé si les chiens mangeaient ou non un aliment «interdit» et si la nourriture était visible au retour des propriétaires. Sur la base du comportement d’accueil de leurs chiens, les propriétaires ont déclaré que leur chien n’avait pas mangé la nourriture plus que prévu par hasard. En outre, Les comportements d’accueil des chiens n’étaient pas affectés par leur propre action ou par la présence ou l’absence de nourriture. Ainsi, nos résultats ne soutiennent pas l’hypothèse que les chiens montrent le «regard coupable» en l’absence d’une réaction négative simultanée de leurs propriétaires – Ostojić, et al. (2015)

Dans son étude de 2009, Horowitz s’est intéressée à savoir si les chiens exprimaient des comportements associés à la culpabilité lorsqu’ils avaient désobéis ou si le fait d’être réprimandé par leur propriétaire déclenchait l’expression d’un « regard coupable ». Dans cette étude, en l’absence du propriétaire, certains chiens mangeaient une récompense alimentaire alors qu’ils n’y étaient pas autorisés et d’autres non. Le propriétaire revenait dans la pièce et était parfois correctement informé de ce qu’avait fait son chien et parfois informé de manière incorrecte. Puis il leur était demandé de disputer ou de féliciter leur chien. Les résultats, basés sur les réactions des chiens, suggèrent que ce que l’on appelle communément « le regard coupable » est une réponse à la réprimande du propriétaire et non une appréciation d’une bêtise faite ou non. De plus les chiens entraînés en obéissance montraient un « regard coupable » plus prononcé lorsqu’ils étaient disputés. Ceci peut être lié au fait que « ces chiens ont peut-être appris à montrer une soumission de manière  ritualisée lorsque leur propriétaire produit certains comportements » – Julie Hecht, éthologue pour AVA

En résumé, notre étude a montré que peu importe s’ils ont transgressé la règle ou non, les chiens expriment un « regard coupable » lorsqu’ils accueillent leur propriétaire. Mais aussi que l’expression du « regard coupable » ne signifie pas, en soit, qu’il sait qu’il a transgressé une règle. – étude Hecth et Miklosi

Vous comprenez maintenant où je veux en venir ? Les chiens ne sont pas conscients qu’ils ont fait une bêtise ou non, ils ont juste l’habitude de votre façon de réagir. En effet, ces études suggèrent que c’est plus du conditionnement face à la réaction de leur humain que de la culpabilité.

En exemple plus concret : Je gronde mon chien quand il fait pipi à la maison. Il fait pipi quand je suis absente. Quand je rentre vu qu’il a fait l’association pipi dans la maison = humain pas content, il va essayer de m’apaiser et donc faire ce fameux regard de coupable

Alors qu’au contraire, si mon chien sait que je m’en fiche qu’il fasse pipi dans la maison parce que c’est de ma faute et que je ne l’ai pas assez promené. S’il fait pipi, il me fera la fête quand je rentre et en aura clairement rien à faire de sa « bêtise ».

Vous voyez où je veux en venir ? Le chien n’a pas conscience de sa bêtise, il a juste appris à associer un comportement ou un objet à votre réaction.

sans-titre-25-fb-57d6b41657796

article guilty look

IMG_20180227_090023
Voilà les attitudes d’Eliott quand il fait une bêtise

Alors, qu’est-ce donc que ces comportements ?

article guilty look (2)

Ce sont tout simplement des signaux d’apaisement. Rappelons que ceux-ci sont produits lors d’une situation où le chien est mal à l’aise et visent, entre autre, à montrer à l’autre que tout va bien. Pour plus d’informations sur ces signaux, regardez cet article !

Cette tête mignonne de « culpabilité » est donc en fait un comportement de peur. Oui, le chien voyant son humain pas content a peur des conséquences et il n’essaie pas d’être mignon mais plutôt envoie 3000 signaux d’apaisement pour calmer cet humain qui risquerait d’être violent physiquement ou simplement verbalement.

DONC si votre chien vous fait ces signaux, même si vous pensez encore que votre chien sait qu’il est coupable, ne le poussez pas, vous ne faites que renforcer son mal-être et donc sa peur de vos réactions. Pour rappel, encore, les signaux d’apaisement sont la première base sur l’échelle d’agression donc si vous le poussez malgré ces signaux vous lui montrerez qu’ils ne servent à rien et donc vous risquez d’avoir une bombe à retardement à la place d’un chien par manque d’écoute de ses signaux.

Le petit plus !

J’en profite pour aborder un autre problème que j’ai vu sur les vidéos d’éducation de certains éducateurs tradis, que je ne citerais pas, qui utilisent également ce regard pour dire « vous voyez là il a compris que vous êtes le chef ». Donc on reprend tout ce qui a été dit avant :  VOTRE CHIEN FAIT CES COMPORTEMENTS PARCE QU’IL VOUS CRAINT. Vous avez adopté un chien pour avoir une bonne relation non ? Pour qu’il vous aime bien et ait confiance en vous ? Evidemment que oui, donc fuyez tout éducateur vous engageant dans une relation de crainte avec votre chien ! Et si votre chien montre des comportements comme ça face à vos demandes, remettez en question votre façon de communiquer avec lui


A lire

Adcanes – le regard de culpabilité chez le chien

Julie Hecht pour AVA

les chiens ressentent-ils la culpabilité ?

le regard coupable chez le chien

Horowitz, A. (2009). Disambiguating the “guilty look”: Salient prompts to a familiar dog behaviour. Behavioural processes81(3), 447-452.

Hecht, J., Miklósi, Á, Gácsi, M., 2012. Behavioral assessment and owner perceptions of behaviors associated with guilt in dogs. Appl. Anim. Behav. Sci. 139, 134–142

Ostojić, L., Tkalčić, M., & Clayton, N. S. (2015). Are owners’ reports of their dogs’‘guilty look’influenced by the dogs’ action and evidence of the misdeed?. Behavioural processes111, 97-100.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s