Publicités

Medical Training

J’ai décidé de faire un article sur ce sujet car, selon moi, c’est indispensable que son chien soit à l’aise avec les soins vétos.

En effet, je n’ai jamais eu de problèmes avec Eliott car on a un véto très sympa et très doux qui l’a habitué dès le début à être trituré de tous les côtés sans broncher.

Sauf le jour où il s’est retrouvé paralysé des pattes arrières et là je faisais moins la maligne puisque mon chien parfait souffrait et donc il était pas spécialement contente des gestes du véto.

J’ai surement mal réagi à certains trucs par panique et volonté de faire absolument les examens nécessaires sans prendre le temps nécessaire et donc maintenant aller chez le véto est toujours un entrainement.

Par ailleurs, je vois chez d’autres maîtres de chiens que le véto est un véritable stress par peur que leur chien réagisse mal du coup ça se passe mal…

Alors le medical training késako ? Pour moi ça va de couper les griffes à la pesée et au maintien pour une échographie. L’objectif est que le chien se laisse manipuler en confiance par le vétérinaire.

Donc ça touche la désensibilisation et le renforcement positif : si c’est cool et que ça se passe bien, le chien sera plus apte à être calme la fois prochaine.

Malheureusement on trouve pas tellement de trucs sur le sujet sur internet alors que c’est clairement une base et tous les chiots et chiens devraient être sensibilisés à ça afin de garantir des consultations vétos pas trop stressantes et en cas d’urgence ne pas être démunis.

Le travail est double : il s’agit de désensibiliser son chien à certains gestes vétos à la maison ainsi que de l’habituer et le renforcer positivement directement chez le véto.

Je vais parler de ce que je connais et ce que j’imagine vu qu’on a jamais été confrontés à des gros soins vétos avec Eliott.

à la maison :

  • on travaille surtout sur les soins de base : couper les griffes, examen des oreilles, palpations etc. –> là je pense que du renforcement positif de base est indispensable, chaque comportement positif du chien quand on le manipule est récompensé.
    • Par exemple, Eliott a toujours détesté qu’on lui nettoie les oreilles –> la solution est la récompense continue dès qu’il voit qu’on sort les cotons tiges, le but est qu’il trouve ça cool. Petit à petit il est de moins en moins retissant et même s’il n’aime pas ça, il ne s’y oppose pas.
    • Pareil pour tout ce qui est palpations, c’est important qu’un chien accepte même quand c douloureux qu’on lui touche les pattes, le ventre etc. –> là on en profite quand on fait des câlins pour l’habituer à ce qu’on le touche partout
    • Une des bases que j’ai un peu du mal à gérer en ce moment c’est de ne pas bouger sur la table du véto –> du coup nous on travaille au positif à la maison : on le pose sur une chaise, on le remet au sol, récompense etc.
  • –> / ! / tous ces points sont à répéter en consultation en récompensant toujours et en gardant son calme

chez le véto :

  • la salle d’attente : c’est un peu la base de la base. Si le chien commence à stresser dès la salle d’attente, l’examen qui suit a des chances de pas bien se passer malheureusement. Solution –> on habitue son chien à aller chez le véto pour rien, une fois dans la salle on le laisse renifler et on récompense des commandes simples, on joue, bref on fait comme si on était dans un endroit banal. Pour rappel, les odeurs de stress sont présentes donc soyez sympa avec votre chien si malgré tout il stresse, continuez le positif et ça lui passera.
  • la salle de consultation : alors pour le coup, mon chien est super à l’aise chez le véto, il fait son petit tour, se fait grattouiller par tout le monde, on a pas trop de problème, sinon c’est comme en salle d’attente, on discute avec le véto tranquillement et on récompense le calme. Si le chien est trop en stress, on prend son temps pour faire comme si de rien n’était, on focalise son attention sur des trucs simples (apporter un jouet peut être une bonne idée). La table du véto, comme dit précédemment, doit être régulièrement testé… vous comprendrez si un jour votre chien doit passer une écho !
  • vaccins et piqures : alors là souvent on stresse plus que nos chiens vu qu’ils n’ont pas vraiment conscience comme nous que piqure = douleur et que la plupart du temps ils ne sentent rien ou un léger picotement. Si vous êtes comme moi et que vous détestez les piqures, restez à côté de votre chien détournez les yeux mais continuez de lui parler avec une voix gaga, et pareil récompensez le calme.
  • les soins longue durée : dommage si ça vous arrive, c’est vraiment pas rassurant pour le maître de savoir que son chien est tout seul dans une cage et quand on y va, on a tendance à vouloir lui faire un max de câlins pour rattraper. Sauf que quand vous partez, il se re-retrouve tout seul et du coup c’est pas cool pour lui et il va se demander pourquoi quand vous venez c’est si bien et pourquoi après c’est nul. La solution (et là il faut prendre sur soi) : on y va avec les soignants animaliers et on le caresse mais comme si c’était un évènement normal, tout va bien, les soignants le caressent en même temps et quand vous partez, vous lui laissez un petit jouet ou un tissu si vous pouvez.

Un des trucs primordial et difficile à tenir quand on est en situation : c’est de rester calme, on peut prendre son temps pour que l’examen soit agréable. Vous êtes le référent de votre chien : si vous stressez il va se dire qu’il y a un truc bizarre et donc stresser à son tour. C’est difficile évidemment, je me suis retrouvée 3 fois dans des situations délicates, il faut respirer un grand coup et se dire que pour son chien, on ne s’énerve pas, on ne lui transmet pas des ondes négatives et on pleure un grand coup quand on est hors de sa vision.

Avoir un véto sympa c’est aussi très bien pour tout cet apprentissage et n’hésitez pas à changer de véto s’il ne vous convient pas. Le bien-être en consultation vétérinaire est une grande problématique qui devrait être vraiment plus étudiée de nos jours et à mon avis on va en entendre parler de plus en plus.


À lire :

Éducation canine

Publicités

Mignox View All →

passionnée par les animaux et diplômée de psychologie, j'entame un doctorat sur le bien-être canin en zoothérapie. Ce blog est l'occasion de partager mes connaissances que ça soit sur la médiation animale ou sur la relation plus globale avec son chien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :