Le chien, un patient désigné

Réflexion personnelle sur la perception du chien par son humain en tant que porteur de toutes les fautes.

En psychologie systémique il existe un concept intéressant, celui de patient désigné. Pour vous définir ça dans les grandes lignes on considère qu’un individu n’est pas malade mais que les symptômes sont liées au système. Une des personnes du système sera désignée (inconsciemment) comme porteur de la souffrance collective. C’est souvent pour ce patient désigné que la famille vient en consultation, il est porteur des tords, des problèmes etc. mais eux n’ont souvent rien à se reprocher. Ce symptôme a un rôle dans la dynamique relationnelle et donc supprimer le symptôme ne sert à rien puisqu’il a un rôle dans la cohésion.

Pour que le ou les symptôme(s) finissent par disparaître il faut donc modifier la structure relationnelle, créer des vrais changements dans l’environnement et dans les façons de communiquer.

Tout ça pour non pas parler des relations familiales intra-humains mais plutôt entre les humains et leur chien. En effet, c’est en lisant les nombreux posts de plaintes sur le comportement du chien (chien difficile blablabla) que ce lien m’est venu. Souvent les gens pensent que leur chien a tous les tords et cela donne lieu à des comportements punitifs et une rupture de la relation avec leur chien.

Je ne juge évidemment personne, on a tous fait des bêtises de ce point de vue. Mais la remise en question est toujours bonne je trouve, dans toutes les formes de relations humaines ou animales. On demande toujours au chien de changer son comportement pour s’adapter à nous mais la plupart des propriétaires de chiens ne comprennent pas que les comportements gênants de leur chien sont l’interaction entre plusieurs facteurs venant du chien ok mais aussi d’eux et surtout de leur relation.

Tout cela interagit dans un ordre non linéaire mais plutôt circulaire et peut être grave. C’est souvent les mêmes personnes qui se plaignent des comportements destructeurs de leur chien mais qui ne résolvent pas le fait que leur chien ne supporte pas la solitude. Ou d’autres que leur chien soit mordeur mais continu de crier quand leur chien a un comportement agressif.

On dit du chien que c’est le meilleur ami de l’homme et ce n’est pas pour rien. Le chien est prêt à tout pour faire plaisir à son maître MAIS il faut lui montrer comment. Il faut voir ça comme un livre rempli de pages blanches avec un titre en haut des pages genre : ordres de base, sécurité, propreté etc. Et vous écrivez avec lui ! Donc si vous écrivez c’est que vous êtes en partie l’auteur et donc si vous êtes en partie l’auteur vous êtes en partie celui qui fait des fautes.

Donc voilà ce petit article qui j’espère en fera réfléchir certains et permettra des relations meilleures humains/chiens en oubliant pas qu’il y a des solutions à tous les problèmes si on se donne les moyens de comprendre et qu’on donne les moyens à notre chien de nous comprendre.


Zoom science

En 2010, un groupe de recherche en Autriche s’est intéressés aux différences de comportements des propriétaires de chiens avec les petits et gros chiens. Arhant et al. (2010) ont donc interrogés des humains sur leurs représentations sur le comportement de leur chien, leurs méthodes d’éducation, leur incohérence et les activités partagées avec leur chien.

Leur réflexion est intéressante puisqu’ils sont partis du constat de plusieurs études où les propriétaires de chiens considèrent que leurs « petits » chiens sont moins obéissants, plus excitables et plus nerveux (Bennett & Rohlf, 2007; Vas et al., 2007). Au delà de prôner une effective différence de races, ils considèrent que les comportements non désirables des chiens sont liés à des facteurs de risques tels que le comportement de leur humain.

Ils ont fait leur études sur la base de 1276 questionnaires remplis par des propriétaires de chiens à Vienne. Ils ont divisé leur échantillon autour du poids moyen de l’échantillon total : les chiens considérés comme petits faisaient moins de 20 kilos et les gros plus de 20kg.

Variables analysées dans le questionnaire (Arhandt et al., 2010)

📊Résultats

Comportements du chien

  • Les petits chiens étaient perçus comme moins obéissants (différence significative)
  • Les scores d’agressivité et d’excitabilité étaient généralement bas mais les petits chiens, selon leurs propriétaires, avaient plus tendance à réagir de façon agressive/excitée.
  • Pareil pour les scores d’anxiété/peur.

Méthodes d’éducation

  • Sur le panel « punition », les acoups et réprimandes verbales étaient les plus communes. Pas de claire différence chez les petits ou grands chiens même si la punition était un peu plus faible pour les petits chiens.
  • Dans la section « réaction positive aux comportements indésirables », le fait de rassurer son chien en le caressant ou en lui parlant était le plus reporté par l’échantillon. Pas de grosse différence entre petits et gros chiens + les propriétaires de chiens utilisaient cette méthode majoritaire « rarement » ou parfois ».
  • La méthode de récompense était la plus fréquemment utilisée avec une majorité pour les caresses et les félicitations verbales, 90% de l’échantillon utilisait cette méthode souvent ou très souvent. Pas de différence petits/gros chiens.

Inconsistance

Peu de propriétaires de chiens étaient constants avec leur chien -> Près d’1/3 ont déclaré qu’ils autorisaient leurs chiens à faire des choses habituellement interdites,

  • « Les commandes sont toujours données de la même manière » « Je réponds toujours à un mauvais comportement spécifique de la même manière » ont été acceptés par plus de 50% des propriétaires.
  • il n’y avait pas de différence signifcative petits/gros chiens même si un peu plus de propriétaires de petits chiens ont reporté ne pas avec des règles fixes dans les interactions avec leurs chiens.

Activités

  • plus de jeux de balles et de « guerre » avec les gros chiens (différence de 9 points)
  • moins d’éducation pour les petits chiens (différence de 14 points)
  • moins de petits chiens qui pratiquent des activités de pistage ou qui vont courir avec leurs humains
  • globalement les humains de petits chiens font moins d’activités (toutes confondues) que ceux de gros chiens.
  • pas de différences sur les autres activités sociales sauf pour les promenades toutes les jours : 61% des gros chiens, 50% des petits
  • % d’activités sociales sur toutes les activités plus importants chez les petits chiens

Relations entre cpt humain et taille du chien

Relation entre les différentes catégories (Arhandt et al., 2010)

Discussion

➡️Les petits chiens étaient perçus comme plus désobéissants, plus agressifs et excitables et plus anxieux et craintifs.

➡️La principale différence constatée entre les propriétaires de chiens plus petits et plus grands était la cohérence des propriétaires et les activités partagées (moins d’activités avec les petits chiens)

➡️ Lien entre les activités/l’incohérence et le niveau d’obéissance ces interactions sont liés au niveau d’obéissance perçu = moins ils font d’activités avec leurs chiens/moins ils sont cohérents dans leur éducation, moins ils les trouvent obéissants

➡️L’augmentation des fréquences de punitions était corrélée à des comportements d’agression/d’excitation, pareil pour la méthode de « récompense » aux comportements indésirables

➡️Association entre comportements d’anxiété et de peur chez les petits chiens avec fréquences de punition plus élevées

➡️➡️Les propriétaires de petits chiens sont (très légèrement) plus âgés que ceux de gros chiens qui peut être une raison des moindres activités

➡️➡️Le fait que les petits chiens soient moins considérés comme obéissants peut être lié au fait que leurs propriétaires accordent moins d’importance à leur éducation et partagent moins d’activité avec eux

➡️➡️Le renforcement positif augmente obéissance ainsi qu’avec moins de comportements d’agression/excitabilité

Pour finir !

Ça me tenait assez à cœur de prendre ce sujet car on parle de préjugés sur les grosses races mais sur les petites il y en a des tas : c’est des gueulards, ça ne sert à rien de les éduquer, pourquoi les promener alors qu’ils sont petits, de toute façon ils sont tous agressifs etc. En vrai, tout propriétaire de chien est propriétaire de chien et voilà. Alors oui, il y a des différences dans les besoins de dépenses cognitives et physiques mais elles sont minimes : tous les chiens ont besoin de se dépenser, d’être sociabilisés à différents environnements et animaux et surtout d’être éduqués. Comme je le dis tout le temps : les chiens ne sont pas des boxs toutes prêtes, il faut leur apprendre à vivre avec nous ! Et partagez des activités avec vos chiens !!

❗ Attention :

  • il est important de rappeler que cette étude interroge les représentations des propriétaires de chiens et peut donc être fortement biaisée (désirabilité sociale) + on interroge des proprios donc on n’est pas dans l’observation directe
  • les effets sont assez petits mais ils font référence à d’autres articles que je vous présenterais par la suite !
  • leur étude est représentative des propriétaires de chiens vivant en ville et/ou banlieue mais pas des chiens de travail ou chiens vivant en milieu rural

Pour aller plus loin : Arhant, C., Bubna-Littitz, H., Bartels, A., Futschik, A., & Troxler, J. (2010). Behaviour of smaller and larger dogs: Effects of training methods, inconsistency of owner behaviour and level of engagement in activities with the dog. Applied Animal Behaviour Science123(3-4), 131-142.

Vas, J., Topal, J., Pech, E., Miklosi, A., 2007. Measuring attention deficit and activity in dogs: a new application and validation of a human ADHD questionnaire. Appl. Anim. Behav. Sci. 103, 105–117.

Bennett, P.C., Rohlf, V.I., 2007. Owner-companion dog interactions: relationship between demographic variables, potentially problematic behaviours, training engagement and shared activities. Appl. Anim. Behav. Sci. 102, 65–84


Pour être informé des dernières nouveautés, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux et/ou directement vous abonner à la newsletter 😉

🐕 Facebook : Comportement canin – Alice Mignot

 🐶 LinkedIn : Alice Mignot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s