Publicités

Le chien, un patient désigné

Réflexion personnelle sur la perception du chien par son humain en tant que porteur de toutes les fautes.

En psychologie systémique il existe un concept intéressant, celui de patient désigné. Pour vous définir ça dans les grandes lignes on considère qu’un individu n’est pas malade mais que les symptômes sont liées au système. Une des personnes du système sera désignée (inconsciemment) comme porteur de la souffrance collective. C’est souvent pour ce patient désigné que la famille vient en consultation, il est porteur des tords, des problèmes etc. mais eux n’ont souvent rien à se reprocher. Ce symptôme a un rôle dans la dynamique relationnelle et donc supprimer le symptôme ne sert à rien puisqu’il a un rôle dans la cohésion.

Pour que le ou les symptôme(s) finissent par disparaître il faut donc modifier la structure relationnelle, créer des vrais changements dans l’environnement et dans les façons de communiquer.

Tout ça pour non pas parler des relations familiales intra-humains mais plutôt entre les humains et leur chien. En effet, c’est en lisant les nombreux posts de plaintes sur le comportement du chien (chien difficile blablabla) que ce lien m’est venu. Souvent les gens pensent que leur chien a tous les tords et cela donne lieu à des comportements punitifs et une rupture de la relation avec leur chien.

Je ne juge évidemment personne, on a tous fait des bêtises de ce point de vue. Mais la remise en question est toujours bonne je trouve, dans toutes les formes de relations humaines ou animales. On demande toujours au chien de changer son comportement pour s’adapter à nous mais la plupart des propriétaires de chiens ne comprennent pas que les comportements gênants de leur chien sont l’interaction entre plusieurs facteurs venant du chien ok mais aussi d’eux et surtout de leur relation.

Tout cela interagit dans un ordre non linéaire mais plutôt circulaire et peut être grave. C’est souvent les mêmes personnes qui se plaignent des comportements destructeurs de leur chien mais qui ne résolvent pas le fait que leur chien ne supporte pas la solitude. Ou d’autres que leur chien soit mordeur mais continu de crier quand leur chien a un comportement agressif.

On dit du chien que c’est le meilleur ami de l’homme et ce n’est pas pour rien. Le chien est prêt à tout pour faire plaisir à son maître MAIS il faut lui montrer comment. Il faut voir ça comme un livre rempli de pages blanches avec un titre en haut des pages genre : ordres de base, sécurité, propreté etc. Et vous écrivez avec lui ! Donc si vous écrivez c’est que vous êtes en partie l’auteur et donc si vous êtes en partie l’auteur vous êtes en partie celui qui fait des fautes.

Donc voilà ce petit article qui j’espère en fera réfléchir certains et permettra des relations meilleures humains/chiens en oubliant pas qu’il y a des solutions à tous les problèmes si on se donne les moyens de comprendre et qu’on donne les moyens à notre chien de nous comprendre.

Non classé

Publicités

Mignox View All →

passionnée par les animaux et diplômée de psychologie, j'entame un doctorat sur le bien-être canin en zoothérapie. Ce blog est l'occasion de partager mes connaissances que ça soit sur la médiation animale ou sur la relation plus globale avec son chien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :